Franco Luambo [Planet Mbote-Special]

Lokanga Lua Ndjo Pene Luambo Makiadi Franco, connu aussi sous les pseudonymes de « Grand Maître Franco », né à Sona-Bata dans la province du Bas-Congo en RDC. Orphelin de père, « Franco de mi amor », a commencé très tôt la musique en tapant sur des bidons, puis l’harmonica et pour finir, en jouant sur une guitare qu’il avait lui-même bricolée alors qu’il accompagnait sa maman vendeuse de beignet.
C’est à l’âge de 12 ans qu’il entame réellement ses débuts professionnels en intégrant le groupe « la bande à Dewayon » vers la fin des années 40.
En 1953, ensemble avec le musicien Bowene, Franco enregistre ses premières chansons intitulées « Bolingo na ngai na Béatrice » (Mon amour pour Béatrice) et « Marie Catho ».
En 1956, alors âgé de 18 ans, il contribue à créer le groupe JAZZ OK avec Jean Serge Essous, un jazzman, saxophoniste et clarinettiste de Brazzaville.
En 1957, après la défection de certains musiciens, Il forme la deuxième version de Jazz OK qui deviendra OK JAZZ. Très vite cette version du groupe va s’élargir et perdurer jusqu’en 1971, l’année où l’orchestre devient Tout Puissant OK Jazz avec sa devise spectaculaire « On Entre OK, On Sort KO ».
En 1974, le TP OK Jazz et Franco participent au festival Zaïre 74 organisé à l’occasion du combat de boxe du siècle entre Ali et Foreman à Kinshasa.
En 1977, Franco fait partie du Festac 77, un festival des Arts et de la Cultures négro-africains organisé à Lagos, au Nigéria et qui réunissait près de 60 pays.
Franco Luambo Makiadi décide d’installer son quartier général en Europe en 1982 avec tous les musiciens du Tout Puissant OK Jazz. Il y composera des chefs-d’œuvre dont la consécration sera la tournée aux USA en 1983. Après cette tournée, il recevra à Paris le prix Maracas d’Or pour son imposante production phonographique. A ce jour, Il est le plus prolifique des compositeurs congolais avec 150 albums et 350 tubes en 33 ans de carrière.
En 1985, Il sort son plus grand succès, la chanson Mario qui est l’histoire d’un gigolo vivant chez une femme beaucoup plus âgée que lui.
Franco Luambo Makiadi meurt en Belgique le 12 octobre 1989 à l’âge de 51 ans. Une statue de près de 3m sera érigée, deux ans plus tard, en son honneur à la place des Artistes sur victoire dans le quartier Matonge de Kinshasa.
Grand Baobab de la Rumba Congolaise,
tu savais, mieux que quiconque, puiser dans la vie populaire la sève indispensable à ces chansons aux rythmes endiablées qui nous tenaient éveillés jusqu’à l’aube… tu resteras à jamais dans nos cœurs de fan, une légende dans le ciel musical africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Radio Mbote est aussi sur:

2024 © Radio Mbote. Tous droits réservés.