Bienvenu Sene Mongaba



C’est un monsieur qui touche à tout.

Il est chimiste: il a traduit en 2008 le tableau de Mendeleïev en lingala.
Il est linguiste, porteur d’un doctorat en langues et cultures africaines.
Il est professeur des universités, il a produit le SeneMongaba, le dictionnaire qui traduit le français dans les quatre langues nationales congolaises.
Il est le fondateur de l’asbl MABIKI, traducteur, éditeur, fondateur de l’Institut Nsene Etienne à Kinshasa.

On le retrouve à Bruxelles professeur de lingala, en particulier à l’école culturelle congolaise KUWA, un projet qui apprend la culture du pays d’origine aux jeunes enfants de la diaspora.

Il n’en finit pas de chercher, de réfléchir, de nous surprendre, et de mettre en pratique ses recherches et ses théories.

C’est un voyageur infatigable entre Bruxelles et Kinshasa, où se déroulent ses activités.

Bon, et si tout simplement on s’adressait à l’écrivain. Car oui, au milieu de toutes ces activités, il trouve aussi le temps d’écrire, et de produire des romans.

Il s’appelle Bienvenu Sene Mongaba.

*A vos commentaires!…