Jean-Paul Kienge Mwandwa II


Jean-Paul KIENGE MWANDWA (deuxième du nom), fils du Chef KIENGE, est né en 1969 à Likasi, en République Démocratique du Congo.

Dans les années 80, il fréquente avec brio la célèbre école de Kolwezi, l’Institut Technique de Mutoshi, où pour l’anecdote nos deux destins se croiseront pour la première fois. Il terminera ses études secondaires en électrique industriel.

En 1996, il décroche une licence en administration des entreprises et systèmes d’information à l’Université Européenne de Bruxelles.

Dès cet instant, MWANDWA II entame une brillante carrière d’informaticien à travers le monde qui le verra acquérir tour à tour les compétences comme « Expert des serveurs HP-Compaq »; « Formateur des ingénieurs sur Symantec Cyberdécurité » à Paris; « Analyste technique » puis « Administrateur du labo technique » chez PEOPLESOFT à la Caisse des projets et de Consignation à Paris; « Administrateur des environnements PEOPLESOFT des clients IBM en infogérance » en France; « Formateur technique » à Oracle University France… bref, nous avons à faire à un informaticien hors paire!

A partir de 2009, Jean-Paul KIENGE MWANDWA II devient « Acteur de développement rural » dans le secteur de KAFIRA notamment pour les projets de développement à MAKUNGU et MWANSHA.

Toujours durant cette même année 2009, Jean-Paul est couronné « Chef Traditionnel » sous le nom de MWANDWA II.

2009 toujours, il est consacré « Patriarche mondial » de l’église spirituelle Sainte Sarah. Il effectuera plusieurs voyages à travers le monde pour promouvoir la spiritualité et la richesse de la tradition congolaise et africaine dans le développement des populations autochtones.

*A vos commentaires!…

3 thoughts on “Jean-Paul Kienge Mwandwa II

  1. Bonne émission, bien informative juste un petit éclaircissement concernant ce que Mr. Kienge dit sur l’appelle aux saints ancêtre des juifs ou européen, et que nous aussi on doit avoir les nôtres, il ne sait pas que le Cardinal Malula est ses évêques dans le contexte de l’inculturation sont à l’origine du « rite zaïrois » de l’église Catholique c’est une adaptation du rite Romain à l’usage pour l’Afrique. Et dans ce rite lors de la litanie des saints on fait appel à nos ancêtres africains.
    Ce rite zaïrois dans sa pureté et son entièreté est vraiment une pratique de la messe catholique immergée dans l’essence Africaine. Un vrai cadeau à l’Afrique toute entière. Malula et ses éminents évêques avaient fait un grand travail pendant des années.

    1. Merci pour ce retour, on ne peut pas s empêcher de rendre hommage au Cardinal Malula. Son apport est énorme dans la lutte pour recouvrer notre spiritualité… Mais combien de Saints Congolais avons nous ? A nous de continuer là où les Malula, Kimbangu se sont arrêtés et faisons en sorte que Dieu et nos ancêtres se sentent fiers de nous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *