Docteur Denis Mukwege

« Je regrette que mon combat ne soit pas bien compris dans mon propre pays »

Docteur Denis Mukwege que l’on surnomme aussi « l’homme qui répare les femmes » est l’invité de Grand Témoin. Ce gynécologue fondateur de l’hôpital de Panzi, à Bukavu, doit sa stature internationale à son œuvre en faveur des femmes violées dans les provinces du Kivu meurtries par près de deux décennies de conflits armés et où le viol a été souvent utilisé comme arme de guerre.

Dans cet échange, Dr Mukwege parle des souffrances des femmes violées dans l’Est de la RDC, de son œuvre qu’il mène en leur faveur depuis 1996 mais aussi de l’agression dont il a été victime en 2012. Agression qui l’a conduit quelques mois en Belgique avant de revenir au Pays.

Ce fils de pasteur dément aussi dans cette émission les rumeurs selon lesquelles, il aurait une quelconque ambition de se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Dr Denis Mukwege répond aux questions de Kelly Nkute.

SourceRadio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *